Book Club : Harry Potter And The Cursed Child

Harry Potter And The Cursed ChildHarry Potter Et L’Enfant Maudit, Jack Thorne & John Tiffany

Ça y est. Je me suis lancée. J’ai LU Harry Potter and The Cursed Child (et ça fait un mois que cet article attend d’être posté ! Oups).

Lorsque la pièce est sortie cet été, j’étais terrifiée à l’idée de la lire. Je suis beaucoup trop fan de l’oeuvre de J.K Rowling et j’avais peur de ternir la suite que j’avais imaginée, moi, dans ma tête. Et si les personnages n’avaient pas évolué comme je l’espérais ? Et si ça affectait mon ressenti sur toute la saga ? Du coup, j’ai préféré attendre et j’ai bien fait car ça m’a permis d’aborder la lecture avec plus de recul.

Et donc, est-ce que j’ai aimé ? Eh bien non !

Alors oui, j’étais hyper heureuse de retrouver ce monde et ces personnages que j’aime tant mais cette joie fût de courte durée, très vite rattrapée par des incohérences propres à l’univers. Premier hic donc (gros hic !). Puis, je découvre l’intrigue principale et là je me dis « euh… Pardon ?! ». S’enchaînent ensuite des éléments tous plus abracadabrants les uns que les autres. Plus les pages se tournent, plus je suis dépitée. Jusqu’à ce que les auteurs enfoncent le clou en se mélangeant les pinceaux dans leur trame temporelle et là, j’ai envie de hurler. Apparemment, ils n’ont jamais vu Retour vers le futur – ou une autre oeuvre de science fiction impliquant le voyage dans le temps.

Et alors que dire du texte en lui-même ? Je sais, c’est une pièce de théâtre donc un format différent auquel on n’est pas forcément habitué mais en lisant, j’ai eu le sentiment d’un travail bâclé. Tout va trop vite, on a du mal à s’immerger complètement dans l’histoire, le texte semble pauvre et les relations entre les nouveaux personnages superficielles.

J’ai aussi été déçue du caractère des personnages que nous connaissions déjà et qui, selon moi, est bien trop différent de ce qu’il était dans les romans. Ron, par exemple, ne semble être qu’une pale imitation (ratée et parfois grotesque !) du personnage que nous connaissions. Pour être honnête, je ne m’attendais pas non plus à ce genre d’intrigue, plus tournée vers le passé que le futur. Franchement, pourquoi choisir de revenir sur le passé quand l’avenir offrait un champ des possibles infini ? L’oeuvre originale étant déjà parfaite, merci bien de ne pas y toucher ! (surtout quand on ne maîtrise pas son sujet, ahem). En fait, ce « nouvel opus » n’a rien d’une suite comme la presse l’a rabâché et on pouvait très bien s’en passer.

Harry Potter And The Cursed Child 02Pour résumer

Tout au long de ma lecture, je n’ai eu de cesse de me poser cette question : par quel miracle (et pour quelle raison) J.K Rowling a-t-elle approuvé cette pièce ? Elle qui est si méticuleuse, qui a pensé et imaginé chaque détail de ce monde magique, comment a-t-elle pu donner son accord pour un texte qui ne respecte même pas le sien et tout ce qu’elle a créé ? A certains moments, je me suis même demandé si les auteurs avaient lu les romans, c’est pour vous dire !

Vous voyez les épisodes dans les séries où le personnage principal tombe dans le coma et croit se réveiller dans un univers alternatif où tout est différent ? C’est l’impression que j’ai eue en lisant cette pièce. C’était un peu comme un mauvais rêve, une mauvaise fan fiction écrite à la va-vite (et par un fan pas très attentif qui plus est !). Ma lecture a été ponctuée de nombreux grincements de dents et haussements de sourcils.

Pour finir, j’ai donc décidé d’oublier bien gentiment ces 300 pages et de retourner à ma suite imaginaire, dans ma tête. On va dire que c’était un test, une expérience, une parenthèse vaguement inspirée de Harry Potter (j’insiste sur le vaguement) mais qui n’a en fait rien à voir avec la saga. Voilà.

Est-ce que j’irai voir la pièce ?

Pour être honnête, si j’en ai l’occasion, je pense que oui (la fille hyper logique !). Non mais ne me jetez pas des cailloux tout de suite, je vous explique ! D’une, Harry Potter & The Cursed Child est une pièce de théâtre et peut-être qu’on aurait dû se contenter de ça. Une pièce, c’est quand même conçue pour être vue, plus que lue. J’imagine qu’on se sent plus investi dans l’histoire avec la mise en scène, les décors et l’ambiance créés sur scène. Et de deux, OK, l’histoire sera toujours aussi inutile, les incohérences toujours présentes MAIS, j’avoue, je suis très curieuse de voir comment on peut retranscrire la magie de ce monde sur les planches, sans les effets spéciaux du cinéma.

***

Bon, et vous, vous l’avez lu ? Suis-je la seule à avoir un avis aussi négatif ? Dites-moi tout !

XoXo, Charlie

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Book Club : La Fille Du Train

The Girl On The Train, Paula Hawkins

L’histoire ? Rachel prend le même train, matin et soir, jour après jour. Aux côtés des mêmes inconnus devenus peu à peu familiers, elle regarde d’un air distrait les façades qui défilent et connaît tous les arrêts par cœur. En particulier cette maison, qu’elle observe le temps du feu rouge, et le couple qui l’habite. Ce couple, Rachel ne le connaît pas mais à mesure que le temps a passé, son imagination lui a construit une histoire. Un couple fou amoureux sans nuage à l’horizon. Une vie parfaite. Et pourtant, un jour comme les autres, Rachel voit quelque chose qui va bouleverser leur vie à tous les trois…

« Il a l’air trop doux, trop beau pour être un assassin, mais les apparences peuvent être trompeuses. Il paraît que Ted Bundy, le tueur en série, ressemblait à Cary Grant. »

Mon avis ? Je ne lis que très rarement ce genre de livres, un peu thriller sur les bords. Il faut vraiment que l’on en parle beaucoup pour que je me laisse tenter – c’est comme cela que j’ai succombé à La Vérité Sur L’Affaire Harry Québert l’an dernier ! Cet été, La Fille Du Train est de toutes les recommandations. Alors, l’engouement est-il justifié ? Pas tellement, selon moi. J’ai apprécié la lecture et je me suis laissée prendre au jeu en me demandant quel pouvait être le dénouement de cette histoire, certes. Mais, finalement, la révélation ne m’a pas assez surprise et surtout, j’ai eu beaucoup de mal avec tous les personnages de ce roman. Aucun n’a trouvé grâce à mes yeux. Et c’est assez difficile d’aimer un livre quand on n’arrive pas à s’attacher aux personnages. J’ai trouvé que l’auteure donnait finalement trop d’importance aux parts d’ombres sans laisser entrevoir les bons côtés des personnalités de chacun. Du coup, leur sort m’importait peu et l’empathie n’était pas au rendez-vous. Dommage.

Bref, ça reste un roman intéressant et bien écrit, qui passe le temps pendant les vacances. Ceci étant dit, il ne me laissera pas un souvenir impérissable et je ne comprends pas vraiment pourquoi on en a fait tout un foin ! Peut-être que je suis passée à côté… Peut-être que l’adaptation cinématographique me donnera une autre vision de l’histoire… Je ne sais pas, je suis assez perplexe pour le coup.

***

Vous l’avez lu ? Dites-moi ce que vous en avez pensé, je suis curieuse d’avoir vos avis sur la question.

XoXo, Charlie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading

Book Club : Me Before You

Morning Charlie, Book Club II - Me Before You, J.MOu Avant Toi, Jojo Moyes (VF)

L’histoire ? Will Traynor est un jeune homme intrépide, amateur de sensations fortes. Petite amie sexy, réussite professionnelle, tout lui souriait… Jusqu’à ce terrible accident. Louisa Clark a une vie monotone. À 26 ans, elle n’a jamais quitté son petit village d’Angleterre où jamais rien ne se passe, ni même le domicile de ses parents. Alors qu’elle se retrouve soudainement au chômage, elle se fait engager comme auxiliaire de vie chez les Traynor. Commence alors une course contre la montre pour faire triompher la vie.

« You still don’t get it, Clark, do you? » I could hear the smile in his voice.
« It’s not your choice. »

Mon avis ? Déchirant, mais si beau ! C’est le genre de livres que je préfère, le genre où, même après avoir tourné la dernière page, les personnages restent avec nous, leur histoire planant dans un coin de nos têtes pour quelques heures, voire quelques jours. J’ai dû attendre un peu avant de me décider à ouvrir un autre livre tant celui-ci m’a marquée. Je ne veux pas en dévoiler trop mais c’est un merveilleux clash entre entre deux protagonistes que la vie a paralysés, d’une manière ou d’une autre. La rencontre bouleversante d’un homme et d’une femme que tout oppose à un moment charnière de leur vie, dont ils ne ressortiront pas indemnes (et nous non plus d’ailleurs !)

Quand j’ai entendu parler de Me Before You, c’était pour son adaptation au cinéma qui sortira cet été. Je n’ai pas voulu regarder la bande annonce et j’ai acheté le livre. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et j’ai été surprise du sujet abordé alors que la 4e de couverture ne laissait présager qu’une histoire romantique. Je vous préviens, une fois qu’on l’a commencé, impossible de s’arrêter ! Jojo Moyes réussit à nous tenir en haleine jusqu’au bout et nous entraîne dans un véritable tourbillon d’émotions que j’ai hâte de retrouver sur grand écran. En plus, le casting est juste par-fait : Sam Claflin, Emilia Clarke, Brendan Coyle…oh et helloo Matthew Lewis 

***

Vous l’avez lu ? Irez-vous voir le film ? N’hésitez pas à partager une lecture que vous avez envie de recommander dans les commentaires, je suis toujours à l’affût de belles histoires ;)

XoXo, Charlie

Rendez-vous sur Hellocoton !
Continue Reading