Book Club : Harry Potter And The Cursed Child

Harry Potter And The Cursed ChildHarry Potter Et L’Enfant Maudit, Jack Thorne & John Tiffany

Ça y est. Je me suis lancée. J’ai LU Harry Potter and The Cursed Child (et ça fait un mois que cet article attend d’être posté ! Oups).

Lorsque la pièce est sortie cet été, j’étais terrifiée à l’idée de la lire. Je suis beaucoup trop fan de l’oeuvre de J.K Rowling et j’avais peur de ternir la suite que j’avais imaginée, moi, dans ma tête. Et si les personnages n’avaient pas évolué comme je l’espérais ? Et si ça affectait mon ressenti sur toute la saga ? Du coup, j’ai préféré attendre et j’ai bien fait car ça m’a permis d’aborder la lecture avec plus de recul.

Et donc, est-ce que j’ai aimé ? Eh bien non !

Alors oui, j’étais hyper heureuse de retrouver ce monde et ces personnages que j’aime tant mais cette joie fût de courte durée, très vite rattrapée par des incohérences propres à l’univers. Premier hic donc (gros hic !). Puis, je découvre l’intrigue principale et là je me dis « euh… Pardon ?! ». S’enchaînent ensuite des éléments tous plus abracadabrants les uns que les autres. Plus les pages se tournent, plus je suis dépitée. Jusqu’à ce que les auteurs enfoncent le clou en se mélangeant les pinceaux dans leur trame temporelle et là, j’ai envie de hurler. Apparemment, ils n’ont jamais vu Retour vers le futur – ou une autre oeuvre de science fiction impliquant le voyage dans le temps.

Et alors que dire du texte en lui-même ? Je sais, c’est une pièce de théâtre donc un format différent auquel on n’est pas forcément habitué mais en lisant, j’ai eu le sentiment d’un travail bâclé. Tout va trop vite, on a du mal à s’immerger complètement dans l’histoire, le texte semble pauvre et les relations entre les nouveaux personnages superficielles.

J’ai aussi été déçue du caractère des personnages que nous connaissions déjà et qui, selon moi, est bien trop différent de ce qu’il était dans les romans. Ron, par exemple, ne semble être qu’une pale imitation (ratée et parfois grotesque !) du personnage que nous connaissions. Pour être honnête, je ne m’attendais pas non plus à ce genre d’intrigue, plus tournée vers le passé que le futur. Franchement, pourquoi choisir de revenir sur le passé quand l’avenir offrait un champ des possibles infini ? L’oeuvre originale étant déjà parfaite, merci bien de ne pas y toucher ! (surtout quand on ne maîtrise pas son sujet, ahem). En fait, ce « nouvel opus » n’a rien d’une suite comme la presse l’a rabâché et on pouvait très bien s’en passer.

Harry Potter And The Cursed Child 02Pour résumer

Tout au long de ma lecture, je n’ai eu de cesse de me poser cette question : par quel miracle (et pour quelle raison) J.K Rowling a-t-elle approuvé cette pièce ? Elle qui est si méticuleuse, qui a pensé et imaginé chaque détail de ce monde magique, comment a-t-elle pu donner son accord pour un texte qui ne respecte même pas le sien et tout ce qu’elle a créé ? A certains moments, je me suis même demandé si les auteurs avaient lu les romans, c’est pour vous dire !

Vous voyez les épisodes dans les séries où le personnage principal tombe dans le coma et croit se réveiller dans un univers alternatif où tout est différent ? C’est l’impression que j’ai eue en lisant cette pièce. C’était un peu comme un mauvais rêve, une mauvaise fan fiction écrite à la va-vite (et par un fan pas très attentif qui plus est !). Ma lecture a été ponctuée de nombreux grincements de dents et haussements de sourcils.

Pour finir, j’ai donc décidé d’oublier bien gentiment ces 300 pages et de retourner à ma suite imaginaire, dans ma tête. On va dire que c’était un test, une expérience, une parenthèse vaguement inspirée de Harry Potter (j’insiste sur le vaguement) mais qui n’a en fait rien à voir avec la saga. Voilà.

Est-ce que j’irai voir la pièce ?

Pour être honnête, si j’en ai l’occasion, je pense que oui (la fille hyper logique !). Non mais ne me jetez pas des cailloux tout de suite, je vous explique ! D’une, Harry Potter & The Cursed Child est une pièce de théâtre et peut-être qu’on aurait dû se contenter de ça. Une pièce, c’est quand même conçue pour être vue, plus que lue. J’imagine qu’on se sent plus investi dans l’histoire avec la mise en scène, les décors et l’ambiance créés sur scène. Et de deux, OK, l’histoire sera toujours aussi inutile, les incohérences toujours présentes MAIS, j’avoue, je suis très curieuse de voir comment on peut retranscrire la magie de ce monde sur les planches, sans les effets spéciaux du cinéma.

***

Bon, et vous, vous l’avez lu ? Suis-je la seule à avoir un avis aussi négatif ? Dites-moi tout !

XoXo, Charlie

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *